Questions ?

    Les questions QB

  1. L’Avis Technique (ATec) fait référence à une certification existante du CSTB de mon produit ; dans quelles conditions cette donnée sera-t-elle mise à jour ?

    Une communication spécifique associée à tous les Avis techniques sera publiée sur la page de résultat de recherche dédiée aux Avis techniques pour annoncer que la nouvelle marque QB remplace progressivement les marques existantes CSTBat, CSTBat Service et Certifié CSTB Certified.

  2. Y a-t-il un impact ou lien avec la marque NF ?

    Seules les marques collectives de certification existantes du CSTB sont concernées : Certifié CSTB Certified, CSTBat, CSTBat Service ou UPEC CSTB.

    La marque NF, propriété d’AFNOR, est parfois utilisée en association avec une marque existante du CSTB. Dans ce cas, seule la marque existante du CSTB évoluera vers la marque QB et l’association avec la marque NF sera maintenue.

  3. La marque ACERMI est-elle concernée ?

    La marque ACERMI n’est pas concernée. Gérée par l’Association ACERMI, la marque ACERMI conserve ses prérogatives.

  4. Quand les titulaires auront-ils le droit d’usage de la marque QB ?

    QB est la nouvelle marque collective de certification du CSTB. Ses exigences générales sont applicables à partir du 1er octobre 2015. Celles-ci sont adressées aux titulaires d’une marque existante du CSTB : Certifié CSTB Certified, CSTBat, CSTBat Service, et UPEC CSTB, en amendement de leur(s) contrat(s) de certification en cours. Dès lors qu’il accepte cet amendement contractuel et à partir du 1er octobre 2015, le titulaire concerné devient titulaire du droit d’usage de la marque QB. A ce titre, il peut exprimer, faire état ou publicité, que son produit devient désormais certifié QB.

    Une période transitoire, du 1er octobre 2015 au 31 décembre 2018, est prévue pour permettre à tous de passer rapidement mais harmonieusement de la marque de certification existante du CSTB à la marque QB. Dans le cas d’une contrainte technique spécifique à une famille de produits, notamment en lien avec le marquage des produits, une dérogation au-delà du 31 décembre 2018 est possible

  5. En quoi consiste la période transitoire ?

    Dans un premier temps, le contenu du référentiel pour chaque application est conservé : caractéristiques certifiées et modalités d’évaluation.
    Pendant la période transitoire, il s’agit de permettre à l’ensemble des acteurs de s’approprier la marque QB et notamment de développer sa prescription.

    Il convient par ailleurs d’adapter les conditions de marquage des produits mais aussi tous les supports de communication et commerciaux. Les contraintes associées à ces deux aspects sont différentes ; aussi, pour chaque famille de produits, avec l’avis du Comité particulier concerné, le CSTB précisera les deux périodes transitoires correspondantes.
    Dans un second temps, en fonction des transformations du domaine technique concerné, le référentiel évoluera pour intégrer ou aménager les exigences issues des attentes des professionnels.

  6. Quand recevrai-je mon certificat QB ?

    Les certificats en cours demeurent valides et restent publiés sur le site Internet du CSTB. Dès que le Comité Particulier en lien avec le CSTB aura défini les modalités et périodes de transition, le CSTB amendera le référentiel de certification en conséquence et procèdera à l’émission de nouveaux certificats QB.

    Les certificats seront actualisés au plus tard à la fin de la période de transition définie par la Comité particulier (au plus tard le 31/12/2018).

    Un certificat valide est référencé dans la liste des certificats en cours de validité ou en plein texte sur le site http://evaluation.cstb.fr/ du CSTB.

  7. Quand le marquage du produit (ou emballage ...) devra-t-il évoluer ?

    Avec l’avis du Comité particulier concerné, le CSTB définira les nouvelles modalités de marquage du produit et la date de fin de période transitoire correspondante fixée au plus tard le 31 décembre 2018. Pendant la période transitoire, le titulaire reproduira sur ses produits (ou emballages …), soit la marque QB uniquement, soit la marque existante du CSTB sur laquelle il conserve temporairement son droit d’usage jusqu’à la fin de la période transitoire.

    Dans le cas où il n’est pas possible techniquement d’apposer le logo QB sur le produit, le Comité particulier définira les modalités spécifiques du marquage sur le produit.

  8. Quand les supports de communication ou commerciaux devront-ils évoluer ?

    Avec l’avis du Comité particulier concerné, le CSTB définira les modalités de transition concernant les autorisations de reproduction de la marque QB sur les supports de communication ou commerciaux et la date de fin de période transitoire correspondante fixée au plus tard le 31 décembre 2018.

    Pendant la période transitoire, le titulaire pourra reproduire sur ses supports de communication ou commerciaux, soit la marque QB uniquement, soit la marque existante du CSTB sur laquelle il conserve temporairement son droit d’usage jusqu’à la fin de la période transitoire, soit la marque QB associée à la marque existante du CSTB sur laquelle il conserve temporairement son droit d’usage jusqu’à la fin de la période transitoire. Il devra se référer à la charte graphique de la marque QB pour les conditions de reproduction.

  9. Quelle incidence de la marque QB sur le coût de certification ?

    Les exigences techniques pour l’évaluation et la certification sont conservées. Aussi, les barèmes financiers et leur pratique d’évolution restent en vigueur sans surcoût lié à la marque QB.

    Les questions QB - UPEC

  1. Est-ce que le classement UPEC change, avec son intégration à la marque QB ?

    Non, le classement UPEC ne change pas. Il s’appuie toujours sur ses 4 critères historiques (Usure, Poinçonnement, Eau, Chimie). Il guide principalement les prescripteurs, les maîtres d’ouvrage, les entreprises ou tous décideurs à faire le bon choix de revêtement de sol selon l’usage déterminé. La marque QB accompagne les innovations techniques et valorisent celles du domaine des revêtements de sol.

  2. Faut-il que je fasse certifier à nouveau mon revêtement de sol pour obtenir le certificat QB - UPEC ?

    Non, les produits d’ores et déjà certifiés avec un classement UPEC bénéficient désormais de la certification QB – UPEC. Les titulaires peuvent faire état de cette évolution et de leur nouvelle marque de certification QB - UPEC. Le changement s’effectue à périmètre technique identique.

  3. Comment-être sûr que le produit choisi pour mon sol est certifié QB - UPEC, quels certificats accepter ?

    Aucun changement technique n’est introduit dans le référentiel ; les derniers certificats émis et obtenus restent valident. L’ensemble des certificats valides sont disponibles à tous, gratuitement, sur le site http://evaluation.cstb.fr/certifications-produits-services/famille/revetements-sol/ du CSTB et les sites associés.

  4. Quelle est la durée de la période transitoire pour la mise à jour de mes supports pour y intégrer le classement UPEC ?

    La durée de la période transitoire est définie dans le référentiel de chaque famille de produits :

    • carreaux céramiques : marquage QB-UPEC des produits (leur emballage) obligatoire à partir du 01/01/2018 ;
    • revêtements de sol résilients : marquage QB-UPEC des produits (leur emballage ou étiquetage) obligatoire à partir du 01/01/2019 ;
    • revêtements de sol textiles : marquage QB-UPEC des produits (leur emballage ou étiquetage) obligatoire à partir du 01/01/2019.

    Les titulaires peuvent utiliser leurs catalogues, documents techniques et commerciaux y afférents édités avant ces échéances. Les supports doivent être adaptés en parallèle à l’évolution des marquages des produits.

  5. Tous les fabricants de revêtements de sols souhaitant faire certifier leur produit QB sont-ils également obligés de passer par le classement UPEC ?

    Le classement UPEC fait partie de la certification QB des revêtements de sol ; il en est indissociable et en résulte pour faciliter le choix des acteurs.